Calendrier Découvertes Nature 2017

Le Parc Floral, c'est trop génial !

 

Le Parc Floral, c'est trop génial !

DSC04366 (Copier).JPG

 

Le temps d’une journée, je me suis rendue au Parc Floral afin de découvrir les animations que les animateurs de SNE font avec les écoles.

Ces animations représentent un temps fort de l’année. Cela ne représente pas moins de 60 jours et plus de 5 000 enfants.

Mais à quoi ressemblent leurs journées là-bas ? C’est la question que je me suis posée et à laquelle je vais tacher de vous répondre !

DSC04361 (Copier).JPG

Parc Floral de Orléans La Source (45 - Loiret)

 


DSC04364 (Copier).JPG

 Le Parc Floral et ses drôles d’animateurs, le 29 juin 2017.

Les animations auxquelles j’ai participé ce jour-là étaient au nombre de 4 et sont les suivantes :

Le peuple de l’herbe,

La vie du potager,

Mille-feuille l’écureuil,

Le monde secret des papillons.

Êtes-vous fins prêts ? C’est parti !


Alors une journée entière avec des enfants et quatre « grands enfants »… comment était-ce ?


Eh bien ce n’était pas de tout repos… quelle horrible journée ! Je rigole bien évidemment, c’était une super journée ! Entre nous, ils vont lire cet article alors autant être gentille… Assez de plaisanteries, passons aux choses sérieuses.

Le saviez-vous, mais pour animer des enfants, il faut soi-même avoir une âme d’enfant… logique ? Peut-être pas pour tout le monde. J’ai découvert cette nécessité depuis que je suis arrivée à SNE et que je vois de vraies animations adultes-enfants hors contexte scolaire. Car méprenez-vous mais pour obtenir toute l’attention d’un enfant, c’est beaucoup mieux de procéder ainsi. Il faut s’adapter à la personne que nous avons en face de nous. C’est simplement du savoir-être et ça demande énormément d’attention et d’application.

Quel était mon rôle durant cette journée au parc floral ? Faire que les enfants ne se rendent pas compte de ma présence ou alors très peu, nous le savons tous les enfants voient tout ! Je devais prendre des photos, observer et ne pas perturber le cours de choses. Ce n’était pas toujours très simple mais tout à fait faisable.


DSC04366 (Copier).JPG


C’est alors que dans une ambiance bonne enfant, j’ai fait de belles rencontres lors de cette journée, toutes aussi farfelues les unes que les autres.


La première, ce fut de rencontrer le peuple de l’herbe avec notre animatrice Gwendoline et une classe d’enfants (une vingtaine environ).

DSC04369 (copier) (Copier).jpg

DSC04374 2 (Copier).jpg

Quel était le but de l’animation ? Leur apprendre ce qu’est le sol et ce qu’on y trouve, son importance en quelques sortes.

Quelle était leur mission ? Attraper les petites bêtes du sol et les observer à l’aide de drôle d’engins afin de les connaître…

Que deviennent les petites bêtes suite à leur capture ? Nous avons obligé les enfants à les manger ! Eh bien oui autant tester les 5 sens en même temps !

DSC04379 (Copier) 21.jpgDSC04387 (Copier) 2.jpgDSC04390 (Copier) 2.jpgDSC04405 (Copier) 2.jpg

Vous m’avez cru ? Il ne fallait pas ! Les petites bêtes sont relâchées saines et sauves dans leur état naturel.

Vous remarquerez que certains enfants sont polis en toutes circonstances : « Moi je lui ai dit ‘Adios’ ! ».

J’ai pu observer toutes sortes d’enfants lors de cette fouille aux insectes :

  • Les curieux qui cherchent les petites bêtes rares,
  • Les pressés qui veulent en capturer le plus possible,
  • Les craintifs qui n’osent pas trop se salir mais essaient quand même,
  • Les malins qui procèdent en groupe et à la chaîne,
  • Les solitaires qui ne veulent pas de camarades mais ne refusent pas l’aide d’un adulte…

L’observation fascine autant les grands que les petits. Que ce soit les enfants ou les enseignants, ce qui plaît dans cette animation est le fait qu’ils se transforment en explorateurs, qu’ils grattent, qu’ils fouillent ou qu’ils remuent… Ils y prennent tous du plaisir et aimeraient en avoir des souvenirs, alors un conseil, immortalisez ces moments comme j’ai pu le faire.

DSC04384 2 (Copier).jpgDSC04404 (Copier).JPGDSC04396 (Copier).JPG


La deuxième, ce fut de rencontrer de belles plantes… je ne vise personne rassurez-vous.


Avant de faire découvrir aux enfants ce qu’est un potager, l’animateur Alexandre leur mime (à l’aide d’accessoires car, oui, mimer la pousse soi-même je ne suis pas persuadée du résultat…) la pousse accélérer d’une plante. Tout cela afin de savoir exactement ce qu’ils mangent, surtout lorsque ce sont des fruits et légumes qu’ils connaissent. Ils sauront donc s’ils mangent la racine, le fruit, la fleur ou la plante entière.


« Lorsque tu manges une carotte, tu manges la racine. » « Beurk… »

DSC04411 (Copier).JPG


A défaut de ce que l’on pourrait penser, les enfants connaissent beaucoup de fruits et légumes tels que les cerises, les pommes, le cassis, les poires, les petits pois, les tomates, les brocolis, les courgettes, les radis, les carottes, etc…

Surprenant ? Je dirais plutôt que c’est rassurant.


DSC04417 2 (Copier).jpgDSC04419 (Copier).JPGDSC04423 (Copier).JPG


Mais concrètement, ils ont fait quoi les enfants, observer un potager ? Bien évidemment que non, nous avons appris pleins de choses.

Par exemple, une tomate vient de quelle plante ? Et une courgette ? Nous avons pu observer un hôtel à insectes et ainsi savoir quel insecte fait quoi et en quoi est-il utile dans un potager ?

DSC04429 2 (Copier).jpgDSC04432 (Copier).JPG


Nous sommes allées dans le jardin des plantes avec un petit jeu des senteurs, petit jeu qui a énormément plu aux petits et aux grands, je me suis moi-même prise au jeu…

DSC04463 (Copier).JPGDSC04438 (Copier).JPGDSC04441 2 (Copier).jpgDSC04442 (Copier).JPG


Et le meilleur pour la fin, était de planter une petite graine offerte par notre cher Alexandre dans un petit pot afin de garder un souvenir de cette animation…

DSC04450 (Copier).JPGDSC04451 (Copier).JPGDSC04455 (Copier).JPGDSC04452 (Copier).JPG


Quel était le but de cette animation ? Les sensibiliser au potager et à sa bonne croissance.


Quelle était leur mission ? Reconnaître les plantes, les odeurs et les petites bêtes du potager.


Quel était le petit plus ? Ils partent avec un petit souvenir, une plante surprise!

 DSC04461 (Copier).JPG


La troisième ? J’ai pu rencontrer l’amie de Mille-feuille l’écureuil !


Aurélie, animatrice nature et amie de Mille-feuille, conte aux enfants que son ami, Mille-feuille a besoin d’eux pour reconstruire sa maison. Après le passage d’une tempête qui a tout détruit et également pour soigner Mille-feuille qui est tombé très malade.

DSC04470 (Copier).JPG


En humanisant Mille-feuille l’écureuil, Aurélie sensibilise au plus haut point les enfants. Très inquiets pour Mille-feuille, les enfants posent vite beaucoup de questions comme : « Il est où mille-feuille ? Elle est comment sa maison ? Comment il est mille-feuille ? Est-ce qu’on va le voir ? ».

DSC04472 (Copier).JPG


Quel était le but de l’animation ? Aider mille-feuille à reconstruire sa maison et le soigner.

DSC04481 (Copier).JPGDSC04482 (Copier).JPG


Quelle était leur mission ? Trouver des bâtons pour la maison, des feuilles et de l’herbe pour son nid, des pommes de pin, des noix, pour qu’il se nourrisse et des herbes qui sentent fort pour le soigner et aiguiser leur sens.

DSC04502 (Copier).JPGDSC04495 (Copier).JPG

Quelle était la réaction des enfants face aux problèmes de Mille-feuille ? Toujours plein d’entrain, inquiets pour le petit Mille-feuille et très motivés. Les enfants se sont mis à chercher tous ces petits trésors de la nature pour un petit-être vivant « imaginaire ». Comment ne pas être touchée ? Les enfants sont extraordinaires, toujours très compatissants, ils sont sans cesse à demander si ce qu’ils ramassent est suffisant, si mille-feuille va apprécier, etc…

DSC04509 (Copier).JPGDSC04511 (Copier).JPGDSC04513 (Copier).JPG


Est-ce qu’ils avaient un message pour Mille-feuille ? « Il pourra inviter pleins de copains ! » « C’est trop bien de faire ça mais ça sent fort ! » « Au revoir mon mille-feuille, reposes-toi bien ! »

Je suis sûre d’une chose, Mille-feuille va être très content !


La quatrième, alors là j’ai rencontré des êtres un peu à part, pas les enfants voyons mais les papillons !


L’animateur de saison, Damien (ou Bastin pour les intimes) connaît bien les papillons. Il connait leurs faits et gestes par cœur et si vous voulez tout savoir il les mime même à merveille. J’ai pu le constater lors de cette animation. Les enfants se prêtent d’ailleurs facilement au jeu du mime.

DSC04521 (Copier).JPG


Avant toute observation, l’animateur soutire les informations que les enfants ont déjà assimilées avant, soit par eux-mêmes ou en classe. Ici, nous voulions savoir si le papillon avait des ailes, si oui combien, s’il avait des pattes, ce qu’il était avant de devenir papillon, s’il a une bouche ou une langue, etc… Bref, je ne vais pas vous faire l’anatomie complète du papillon, je ne suis pas spécialiste… pauvre de moi ! Mais je peux vous en montrer avec une photographie :

DSC04543 (Copier).JPG


Je vous avoue que d’entendre l’anatomie d’un papillon par des enfants était assez drôle. Ils sont tout aussi fascinants que les papillons : « Les ailes des papillons sont toutes peinturées » « dans l’histoire de nous, oui, il a toujours été papillon. » « Ça a 6 pattes, c’est un in… dien ! »

DSC04527 (Copier).JPG


Quel était le but de l’animation ? Qu’ils sachent ce qu’ils regardent réellement lorsqu’ils voient un papillon.


Quelle était leur mission ? Trouver des papillons dans la serre aux papillons, avec des cartes de couleurs, retrouver les papillons portant la même couleur et observer !

DSC04532 (Copier).JPGDSC04552 (Copier).JPGDSC04524 (Copier).JPG


Quel était le plus ? Ils ont pu se défouler lors du mime du papillon de l’état d’œuf à l’état de papillon, en fin de journée, je vous assure que c’est assez efficace !

DSC04557 (Copier).JPGDSC04561 (Copier).JPG


FIN DE JOURNEE


Quel était mon ressenti lorsque cette journée a pris fin ?


C’était une journée intense mais j’en suis sortie impressionnée et reconnaissante. Le parc floral est très beau, les animateurs très sympathiques (je vous ai dit qu’ils allaient lire l’article…), les enfants sont quelque peu épuisants mais très amusants ! Je suis impressionnée de voir que les enfants s’intéressent à tout aussi facilement et qu’ils aient toujours leur plein d’énergie.

Je suis reconnaissante de voir qu’il existe des animateurs patients et qui aiment vraiment leur métier.


Si je devais y retourner ? Oui, sans hésiter et je vous conseillerai également d’y inscrire vos enfants !

Amicalement, Clotilde.

 

 

 

nous rejoinde                       

A noter dans votre agenda

tresor-dans-mon-jardin

 

 

Rechercher